Imprimer cette page
06 Aoû 2019

Carnifex : World War X (2019)

Album : World War X

Style musical : Death Core

Compagnie : Nuclear Blast

NOTE : 7/10

Formé en 2005, le groupe de Death Metal Carnifex, originaire de San Diego, nous livre son septième album studio intitulé World War X.

Cet opus sort sous le label Nuclear Blast et il est produit par Jason Suecof (Death Angel, Job for a Cowboy, etc.). L’enregistrement s’est fait du côté de Sanford, en Floride, chez Audio Hammer Studio. La pochette a été créée par Blake Armstrong, qui a notamment travaillé avec In Flames pour trois de leurs sorties.

World War X est composé de neuf titres et dans sa totalité, c’est un album plutôt réussi, bien qu’il manque un peu de créativité et qu’il ne révolutionne en rien le genre musical. Deux artistes ont collaboré sur des morceaux : Alissa White-Gluz (chanteuse d’Arch Enemy) sur No Light Shall Save Us (vidéoclip à voir en bas de la page) et Angel Vivaldi (guitariste d’Angel Vivaldi, sorte de guitar hero moderne) sur All Roads Lead to Hell.

Le chant de Scott Lewis et le côté symphonique, plus que jamais sur cet album, nous rappellent fortement Dimmu Borgir (à la sauce Death Core), surtout sur les morceaux World War X, This Infernal Darkness et By Shadows Thine Held.

Eyes of the Executioner contient un solo de guitare assez technique (à 2 :05 pour les plus impatients) qui nous prouve encore le talent de Jordan Lockrey, qui a rejoint le groupe en 2013.

Enfin, je dirais qu’après plusieurs écoutes attentives, cet album ne m’a pas transcendé et qu’aucune chanson en particulier ne m’a marqué. Les vrais fans du genre y trouveront peut-être plus de plaisir que moi.


Lu 2315 fois Dernière modification le mercredi, 07 août 2019 00:03
Évaluer cet élément
(2 Votes)

Dernier de Edouard Dubuisson

Éléments similaires (par tag)