29 Aoû 2019

Tool : Fear Inoculum (2019)

Album : Fear Inoculum

Style musical : Metal Ambiant

Compagnie : Tool Dissectional

NOTE : 9/10

Le groupe américain de métal progressif Tool a dévoilé son nouvel album Fear Inoculum, qui était attendu depuis plus de 13 ans, via la compagnie Tool Dissectional.

Très différent du single Fear Inoculum

Quelques semaines avant la sortie de l’album, le groupe a dévoilé Fear Inoculum le premier single du disque. Plusieurs fans ont été très déçus et trouvaient que ça ne valait pas treize ans d’attente et avec raison. La chanson n’est pas mauvaise, mais on sait que Tool peut faire mieux surtout au niveau instrumental. Soyez rassuré, parce que le reste de l’album n’est pas du tout comme la première chanson. Dès que la chanson Pneuma commence, on sait qu’on s’apprête à écouter quelque chose d’excellent surtout quand la basse et la batterie embarquent ensemble. La plupart des chansons débutent en force et viennent capter notre attention surtout dans Descending où la chanson commence avec des bruits de vents et de vagues. Bref, je crois que le groupe a bien fait de dévoiler la chanson Fear Inoculum en premier puisqu’elle a un peu fait baisser les attentes ce qui est une bonne chose, car parfois trop d’attente envers un album peut affecter notre écoute.

Un énorme souci du détail

La première fois que vous allez écouter l’album, prenez vraiment le temps de vous asseoir avec vos écouteurs et de vous concentrez seulement sur la musique. C’est un album très impressionnant à écouter surtout pour la qualité du côté instrumental. Chacune des chansons ont un moment qui va capter votre attention, alors si vous n’aimez pas par exemple le début de Culling Voices, et bien vous allez peut-être plus aimer la fin qui est beaucoup plus heavy. D’ailleurs, la plupart des chansons dans l’album sont comme ça. Ils peuvent commencer avec une ambiance plus calme et terminer avec quelque chose de complètement différent. C’est pour cela qu’il faut vraiment rester concentré puisqu’on peut parfois avoir l’impression d’entendre plusieurs chansons en une tellement qu’il y a de changements. Aussi, l’album est vraiment bien produit et les effets rajoutés dans les chansons les rendent uniques les unes des autres. La chanson Chocolate Chip Trip est vraiment particulière sur ce côté-là puisqu’on entend juste des sons électroniques et un solo de batterie de Danny Carey. Bref, toutes les chansons ont quelque chose de particulier ce qui fait en sorte qu’on se retrouve à tous les aimer.

Est-ce un bon album?

Il faudrait vraiment être difficile pour ne pas aimer l’album. Qu’on soit un fan de Tool ou non, n’importe qui qui aime la musique bien travaillée et détaillée va adorer l’album. Évidemment, les opinions risquent d’être divisées. Il y en a qui vont trouver les chansons trop longues comme 7empest qui dure plus que quinze minutes, mais qui reste quand même une excellente chanson et qui est probablement la meilleure au niveau de la guitare. La seule chose que je reproche est le manque de présence vocale de Maynard James Keenan qu’on entend seulement au début des chansons et un peu à la fin. Bref, l’album frôle la perfection et est un sérieux prétendant pour l’album métal de l’année.


Lu 6745 fois Dernière modification le jeudi, 29 août 2019 22:41
Évaluer cet élément
(10 Votes)