19 Aoû 2015

Anonymus : Envers et Contre Tous (2015)

Album : Envers et contre tous

Style musical : Thrash Metal

Compagnie : DEP

NOTE : 9/10

Anonymus se passe de présentation, si tu ne connais pas ce groupe, il était temps que tu sortes de ta grotte. Pour moi, Anonymus est un groupe légendaire du métal québécois. Bien qu'ils n'ont pas la renommée internationale qu'a Voivod, ils sont, dans mon classement personnel, de la même trempe.  

Ce quatuor de thrash métal nous offre donc son 7ieme album original. Un 3ème depuis le remplacement de Marco Calliari par Jeff Fortin. Et, malgré que ce groupe roule sa bosse depuis plus d'un quart de siècle, on ne peut pas dire qu'ils ont diminué le tempo. Leur musique est toujours aussi hargneuse et ils maintiennent la pédale au plancher. Ce n'est  pas avec cet album qu'Anonymus commencera à faire des balades mielleuses.
 
Envers et contre tous est un digne successeur à État Brute, l'album précédent. En français, de la première à la dernière pièce, on a là 10 autres preuves que le métal peut bien sonner dans la langue de Molière. Encore une fois, Jeff fortin fait un travail impeccable au niveau de la production de l'album. Lui, qui en plus d'être guitariste, s'est occupé de la réalisation, du mixage et du mastering. Le tout dans son studio subtilement nommé Badass Studio.
 
Un des moments fort de l'album est sans doute la chanson Nous sommes... Cette chanson est un peu comme l'hymne du groupe. On a même droit à un peu de nostalgie avec la participation de Marco Calliari qui chante un couplet avec sa voix unique.  En spectacle, cette chanson doit dégager une énergie hors du commun.
 
Les 9 autres chansons sont aussi excellentes les unes que les autres et celles-ci tirent à boulets rouges sur tout ce qui bouge. La pièce Toujours plus mais toujours moins dénonce l'austérité et la façon dont est gérée notre économie. Décrisse, bien qu'elle conjugue les mots d'église, semble dénoncer l'intimidation et elle demande à l'intimidateur de partir d'une manière on ne peut plus clair. Dieu seul le sait, quant à elle, questionne les dogmes religieux. Le tout est écrit d'une manière brutalement poétique et accompagné de guitare agressive et d'une batterie qui ne ralentit jamais.
 
En résumé, Envers et Contre tous est un excellent album. J'étais déjà un fan inconditionnel du groupe et je suis encore une fois comblé par cette nouvelle offrande. Anonymus a cette habilité de nous livrer des chansons hargneuses et intenses sans tomber dans l'excès. Ce qui permet aux oreilles un peu moins chevronnées en la matière, d'apprécier ce parfait mélange d'agressivité et de contestation musicale.

Lu 4324 fois Dernière modification le mercredi, 19 août 2015 14:27
Évaluer cet élément
(2 Votes)