15 Juil 2019

Blink 182 et The Offspring : Compte-rendu et photos du FEQ 2019 Spécial

Cette dernière soirée sur les Plaines d'Abraham dans le cadre du FEQ 2019 était placée sous le signe du punk rock californien puisque les formations The Offspring et Blink 182 ont clôturé cette belle édition du festival.

La soirée commence à 20h15 avec les légendes du punk rock The Offspring. Leur fond de scène est le logo du groupe de la période de l'album mythique Smash, sorti en 1994, dont ils ont d'ailleurs joué quatre morceaux : Bad Habit, Come Out And Play, Gotta Get Away et Self Esteem.

L'album Americana(1998) est largement mis à l'honneur également avec six pièces : Americana (en introduction du concert), Pretty Fly (For A White Guy), Staring At The Sun, The Kids Aren't Alright, Walla Walla et Why Don't You Get A Job.

Le public a encore de l'énergie après onze jours de festival et chante en chœur les classiques d'une génération qui a grandi dans la fin des années 80, début des années 90. Le son n'est pas excellent, comme souvent malheureusement sur les Plaines et le chanteur/guitariste Dexter Holland semble souvent essoufflé sur certains morceaux qui demandent des performances vocales peut être qui ne sont plus dans les cordes du chanteur de 53 ans.

Malgré ça , le concert est vraiment bon et on sent que le groupe est heureux d'être présent.

Le guitariste Noodles a souvent communiqué avec le public et a même crié au public devant la scène "Québec, vous êtes sexy". Sa teinture de cheveux nous rappelle étrangement le personnage de Cruella d'Enfer dans le Disney Les 100 Dalmatiens !

Les points forts du spectacle sont la reprise de Whole Lotta Rosie du groupe australien AC/DC et la version piano de Gone Away.

Après une solide prestation d'1h15 avec le désormais classique Self Esteem en rappel, le groupe quitte la scène pour laisser place au deuxième groupe qui ferme les Plaines d'Abraham : Blink 182.

Le groupe a commencé 15 minutes en retard et nous a livré un spectacle d'une heure montre en main.

L'introduction commence avec une réplique du film Pulp Fiction.

Les Californiens étaient là pour célébrer et jouer en intégralité leur album Enema Of The State qui fêtait ses 20 ans !

Suite au départ du guitariste/chanteur Tom Delonge en 2015, c'est Matt Skiba du groupe Alkaline Trio qui a la lourde tâche de remplacer ce dernier. Même si la ressemblance physique y est (il ressemble aussi à Corey Taylor sous acides!), au niveau de la voix c'est assez différent et on regrette le départ de Tom.

Le concert était une oeuvre visuelle plutôt complète avec de la fumée, des flammes, des effets de lumières et surtout des animations sur un écran géant et des caissons lumineux.

Mis à part avoir joué l'album complet, Blink 182 a également joué I Miss You, introduit par le bassiste du groupe Mark Hoppus : "Ladies, this song is for you. Guys, don't listen!".

Ils ont également interprété deux pièces de leur dernier album sorti en 2016 : Bored To Death et Built This Pool et seulement,à mon grand regret, un morceau de l'album Take Off Your Pants And Jacket : l'excellent First Date.

Même leur nouveau single Blame It On My Youth était chanté par les fans qui étaient venus en nombre pour voir leurs idoles.

Leur esprit adolescent et leur humour sont toujours bien présents même 24 ans après la création de la formation de Poway, en Californie.

Le concert se termine par Dammit, issu de leur deuxième album Dude Ranch.

C'était une bonne soirée pour les amateurs nostalgiques de punk rock des années 90-2000, mais la courte prestation de Blink 182 est assez décevante surtout que sur les autres dates leur excellent batteur Travis Barker avait joué un solo de batterie. Est-ce l'organisation ou le groupe qui a décidé d'offrir une prestation si courte ??...

En tout cas on repart de cette soirée avec le sentiment d'avoir passé de bons moments et on replonge dans son adolescence le temps de quelques (trop courtes) heures.

Lu 3479 fois Dernière modification le lundi, 15 juillet 2019 18:34
Évaluer cet élément
(4 Votes)